Sainte mère de Dieu!

Mary est tellement étroitement unie à Jésus, parce qu'elle a reçu de lui la connaissance du cœur, la connaissance de la foi, nourrie de son expérience en tant que mère et de sa relation étroite avec son fils. La Sainte Vierge est la femme de foi qui a fait place à Dieu dans son cœur et dans ses plans; elle est le croyant capable de percevoir, dans le don de son fils, la venue de cette « plénitude du temps »(EA. 4:4) dans laquelle Dieu, en choisissant l'humble chemin de l'existence humaine, entré personnellement dans l'histoire du salut. Voilà pourquoi Jésus ne peut pas être comprise sans sa Mère.

De même sont inséparables Christ et l'Eglise - parce que l'Eglise et Marie sont toujours ensemble et ceci est précisément le mystère de la féminité dans la communauté ecclésiale - et le salut accompli par Jésus ne peuvent être compris sans apprécier la maternité de l'Eglise. Pour séparer Jésus de l'Église introduirait une «dichotomie absurde», comme Bienheureux Paul VI a écrit (Evangelii Nuntiandi, 16). Il n'est pas possible "à l'amour de Christ, mais sans l'église, à l'écoute de Christ, mais pas de l'église, d'appartenir à Christ, mais à l'extérieur de l'église" (Ibid..). Pour l'église elle-même est la grande famille de Dieu, ce qui amène le Christ nous.

Notre foi n'est pas une doctrine abstraite ou la philosophie, mais une relation vitale et complète avec une personne: Jésus Christ, l'unique fils de Dieu qui s'est fait homme, a été mis à mort, Rose d'entre les morts pour nous sauver, et vit maintenant parmi nous. Où est-ce que nous pouvons rencontrer lui? Nous rencontrer dans l'église, dans notre hiérarchique, Sainte mère l'Eglise. C'est l'église qui dit aujourd'hui: « Voici l'agneau de Dieu »; C'est l'église, qui proclame lui; C'est dans l'église que Jésus continue à accomplir ses actes de grâce qui sont les sacrements.

Ceci, l'activité et la mission de l'Eglise, l'activité et la mission de l'Eglise. Car elle est comme une mère qui tient tendrement Jésus et lui donne à tout le monde avec joie et générosité. Aucune manifestation du Christ, même le plus mystique, ne peut jamais être détaché de la chair et le sang de l'Eglise, de la concrétude historique du Corps du Christ. Sans l'Eglise, Jésus-Christ se termine comme une idée, un enseignement moral, un sentiment. Sans l'Eglise, notre relation avec le Christ serait à la merci de notre imagination, nos interprétations, nos humeurs.

Chers frères et sœurs! Jésus-Christ est la bénédiction pour chaque homme et femme, et pour toute l'humanité. L'église, en nous donnant Jésus, nous offre la plénitude de la bénédiction du Seigneur. Telle est précisément la mission du peuple de Dieu: s'étendre à la bénédiction de tous les peuples Dieu fait chair en Jésus Christ.

Et Marie, le premier et le plus parfait disciple de Jésus, le premier et le plus parfait croyant, le modèle de l'église de pèlerin, est celui qui ouvre la voie à la maternité de l'église et soutient sans cesse sa mission maternelle à toute l'humanité. Témoin de maternelle avec tact de Mary a accompagné l'église depuis le début. Elle, la mère de Dieu, est aussi la mère de l'église, et par l'intermédiaire de l'église, la mère de tous les hommes et les femmes, et de tous les peuples.

un extrait du Homélie du Pape Francis dans la Sainte Messe en la Solennité de Marie, Mère de Dieu.

Originaire de: Marian solidarité sous pape Francis (Philippines)